Insectes & AUTRES ARTHROPODES

Arthropode

Du grec arthro « articulation » et podos « pied », aussi appelés « articulés », les arthropodes sontun embranchement d'animaux invertébrés. Leur plan d'organisation est caractérisé par un corps segmenté et une 

carapace rigide, qui constitue leur exosquelette, dans la plupart des cas constitué de chitine. 

 

Leur mue permet, en changeant périodiquement leur squelette externe, de grandir en taille (mue de croissance) ou d'acquérir de nouveaux organes, voire de changer de forme (mue de métamorphose).

 

Ils seraient apparus il y a 543 millions d'années (543 Ma).

 

L'embranchement des arthropodes est de très loin celui qui possède le plus d'espèces et le plus d'individus de tout le règne animal (80 % des espèces connues). 

 

Myriapodes, crustacés, arachnides, insectes…

Phyllie Géante Phyllium giganteum
Phyllie Géante Phyllium giganteum

By La Cicindèle

press to zoom
Phyllie Géante Phyllium giganteum
Phyllie Géante Phyllium giganteum

By La Cicindèle

press to zoom
Triops cancriformis
Triops cancriformis

photo de Pascal Nardi By La Cicindèle

press to zoom
Phyllie Géante Phyllium giganteum
Phyllie Géante Phyllium giganteum

By La Cicindèle

press to zoom
1/35

Branchiopodes

Branchiopode

Les branchiopodes sont des crustacés. Ils ont très peu évolué depuis des millénaires, et certains représentants actuels de ce groupe sont morphologiquement comparables à des fossiles (genre Triops notamment).

Les branchiopodes renferment trois groupes distincts facilement reconnaissables présentant des morphologies différentes : les anostracés, dépourvus de carapace et nageant sur le dos ; les notostracés, qui possèdent un bouclier dorsal ; et les « conchostracés1 », qui sont bivalves.

Milieux

Les branchiopodes sont marins, benthiques, épidiontes (rarement endobiontes). Ils occupent tous les habitats présents entre 0 en 200 mètres de profondeur. Actuellement, on trouve certaines formes présentes à –6500 mètres. Ils sont présents sous toutes les températures, sur des milieux sableux, caillouteux. Leur vie larvaire est planctonique.

Vie des triops

Les triops vivent normalement dans les mares, avec peu d'eau, peu de courant, et peu de dioxygène : ils ne sont donc pas très exigeants quant à leurs besoins, et sont assez faciles à élever. Il existe plusieurs espèces de triops, qui ne sont pas originaires du même endroit, et ne vivent pas à la même température. Le mode d'élevage est le même : dans un petit aquarium, contenant du sable ou de la terre, et de l'eau (l'eau de pluie n'est pas la meilleure, mais suffisante, tandis que l'eau de source et/ou en bouteille est bien mieux), puis on dépose un peu de sable contenant des œufs de triops. Ces œufs, séchés pour survivre de longues années, vont se réhydrater et continuer leur cycle de vie. Ils vont éclore pour donner naissance à des larves primaires nommées nauplius qui se transforment ensuite en triops. Les triops vivent environ un mois ou deux avant de mourir. On peut alors récupérer le sable au fond de l'aquarium, et le faire sécher, car ils ont sûrement pondu des œufs ! Ce sable, après avoir été séché, pourra servir à recommencer un nouvel élevage.